Vous avez perdu votre emploi ? Vous vous inquiétez pour vos futures dépenses de santé ? Pas de panique, en tant que demandeur d’emploi, plusieurs solutions s’offrent à vous. Lisez ce qui suit pour découvrir quelle mutuelle chômeur choisir et les aides de l’État dont vous disposez.

Demandeur d’emploi : puis-je avoir une mutuelle chômeur ?

Que vous soyez un demandeur d’emploi, indemnisé ou non, vous pouvez bénéficier d’une mutuelle adaptée. En effet, lorsque les revenus diminuent, les frais de santé sont souvent difficiles à gérer. Pour éviter les dépenses imprévues, pensez donc à contracter une mutuelle chômeur.

Garder sa mutuelle d’entreprise en étant demandeur d’emploi, est-ce possible ?

En souscrivant à une mutuelle de groupe, vous pouvez profiter de la portabilité des droits. Pour faire simple, vous restez couvert par votre complémentaire santé, même si vous perdez votre poste au sein de la société. De plus, les garanties restent identiques.

N’oubliez pas que vous êtes protégé par votre mutuelle d’entreprise pour une période déterminée. Celle-ci dépend alors :

  • de la durée de votre contrat de travail ;
  • de la période d’indemnisation prévue par votre assurance-chômage.

Sachez également, que la durée du maintien des droits peut aller jusqu’à 12 mois au maximum. Cependant, si vous êtes licencié pour faute grave ou si vous démissionnez, vous ne pouvez pas obtenir cette portabilité. Pour finir, vous ne pouvez plus en bénéficier dès que vous dépassez la durée du maintien des droits, ou dès que vous décrochez un nouvel emploi.

Comment choisir la meilleure mutuelle chômeur ?

Dès que votre mutuelle d’entreprise cesse de vous couvrir, vous devez choisir une complémentaire santé adaptée. Pour cela, pensez à comparer les tarifs des différents organismes, sans toutefois négliger les garanties élémentaires.

Dans l’idéal, votre mutuelle doit prendre en charge le montant équivalent au ticket modérateur pour :

  • les consultations chez le médecin ;
  • les médicaments ;
  • les frais dentaires, etc.

Comparer sa mutuelle quand on est au chômage : pour quoi faire ?

Comparer sa mutuelle est indispensable, que l’on soit demandeur d’emploi ou non. En effet, les offres proposées varient fortement entre les organismes. Pensez donc à vérifier les tarifs, mais aussi les garanties incluses, les taux de remboursement, les délais de carence, etc. Ainsi, vous serez certain de faire le bon choix, selon votre situation financière ou familiale.

Pour choisir la meilleure mutuelle, une offre sans délai de carence est préférable. De ce fait, vous serez couvert dès la souscription du contrat et vous serez pris en charge en cas de dépenses, même quelques semaines plus tard.

Quelles aides demander à l’État ?

Lorsque vous êtes au chômage, l’État français vous propose de nombreuses aides. Celles-ci dépendent alors de vos ressources financières. Vous pourrez donc profiter soit de la CMU-C, soit de l’ACS. Lorsque vous disposez de l’ACS, vous recevez une aide pour payer votre mutuelle, et cela, pendant un an.

Ce qu’il faut retenir

Même en étant demandeur d’emploi, vous disposez de plusieurs alternatives quant à votre complémentaire santé. Ainsi, en optant pour une mutuelle chômeur ou votre ancienne complémentaire d’entreprise, vous continuez de protéger votre famille des dépenses imprévues. Pensez également à comparer chaque offre afin de trouver la plus adaptée à votre situation. Si ce n’est pas déjà fait, n’oubliez pas de faire une demande d’aide pour alléger vos charges !